La mythologie au musée Sainte-Croix

, par M.Breillat

Les élèves de CM2 sont allés visiter le musée Sainte-Croix de Poitiers le vendredi 24 juin. Guidés par une médiatrice culturelle, ils ont pu découvrir quatre oeuvres en particulier, traitant de la mythologie.

JPEG - 50.7 ko
Athéna

La statue de Minerve est la plus célèbre du Musée. On l’a retrouvée en faisant des travaux dans la cour d’une école du centre-ville, à la fin du XIXème Siècle. Elle faisait sans doute partie d’un jardin à l’origine et venait probablement d’Italie car elle est faite en marbre. Quand elle a été trouvée, elle était en morceaux. On a recollé la tête et une main mais il lui manque des doigts de pied, un bras, des doigts et elle portait certainement un bouclier et une arme. Elle porte sur sa poitrine un un gorgoneion, un médaillon avec la tête de Méduse qui a été tuée par Persée grâce, entre autres, au bouclier-miroir qu’Athéna lui avait donné.
exemple de gorgoneion

JPEG - 77.1 ko
Gorgoneion
JPEG - 103.4 ko
Hercule aux pieds d Omphale

Ce tableau représente Hercule, que l’on reconnaît à la peau du Lion de Némée, et Omphale, une reine. Elle veut prouver à Hercule que même s’il est très fort, il peut se contenter de filer de la laine si la femme dont il est l’esclave (et dont il est amoureux), le lui ordonne. Au bout de quelques temps, Hercule et reparti et Omphale s’est laissée mourir de chagrin.

JPEG - 123 ko
Ulysse et Nausicaa

Ce tableau représente Ulysse qui, après avoir échoué sur l’île des Phéaciens suite à une tempête (on distingue la mer en arrière-plan), rencontre la fille du roi, Nausicaa. Les servantes étaient parties au lavoir (représenté sur le tableau) laver du linge pour le mariage de Nausicaa, et quand elles ont vu Ulysse quasiment nu, elles se sont enfuies en courant. Seule Nausicaa l’a accueilli.

JPEG - 126.5 ko
Aurore et Thiton

Ce tableau représente la déesse Aurore, chargée de provoquer la venue du jour, et Thiton, son mari mortel. Aurore avait demandé à Zeus de rendre Thiton immortel, mais elle avait oublié de demander l’éternelle jeunesse pour son mari. Thiton a vieilli de plus en plus, sans pouvoir mourir.
Sur ce tableau, Aurore est accompagnée de ses amours (comme Cupidon, absent sur ce tableau).