visite n°2 du musée.

, par Rédacteur 1.

Visite n°2 du musée.

Mardi 15 mars, nous sommes partis de nouveau visiter le musée de Cognac. Nous y avons retrouvé Stéphanie.

JPEG - 51 ko
on redécouvre le musée.

Nous avons commencé la matinée par une visite libre du musée. Stéphanie nous avait donné rendez-vous dans la salle des portraits.

JPEG - 47.7 ko
Stéphanie nous explique...

Une fois tous arrivés, nous avons échangé sur ce qu’on avait remarqué. Les "miroirs, bougies, tétines, coquelicots et bateaux" ont disparu(voir la visite n°1). Les salles sont vides.

début visite

Par contre, d’autres salles n’ont pas changé. La salle de la "statue" ou celle des "portraits sont toujours en place". C’est d’ailleurs sur cette salle que les enfants décident d’abord de s’exprimer. Certains prennent plaisir à raconter ou expliquer "mon portrait préféré".

Stéphanie leur donne quelques explications sur ces portraits.

JPEG - 144.9 ko

Ici, il s’agit bien d’un portrait de famille, "un papa, une maman et deux enfants car on ne sait pas si ce sont des filles ou des garçons. Ils ne sont pas habillés comme nous et portent des bonnets." Les enfants remarquent d’ailleurs l’armure et s’étonnent de sa présence à côté du papa, que la maman est habillée comme pour un mariage. Elle a plein de bijoux. Adam confirme que c’est un vieux portrait parce qu’aujourd’hui on fait une photo, pas une peinture et qu’on est pas habillé comme ça.

JPEG - 70.2 ko

Pour ce portrait, Stéphanie nous dit qu’elle s’appelait Marie-Louise (La Richemonette) et qu’elle habitait dans un château pas très loin du musée. Elle était mariée au monsieur qui a son portrait à côté.

JPEG - 160.6 ko

Les enfants décrivent la princesse (car elle habite dans un château situé à Richemont) jusqu’à ce qu’ Ines fasse douter le groupe en annonçant qu’un enfant de notre école (Louis) habite dans un château et qu’il n’est pas un prince. Alors est-elle une princesse ou joue-t-elle à faire "comme si" elle était une princesse ? La réponse n’est pas donnée mais certains remarquent ces cheveux gris et pensent qu’elle a une perruque et que peut-être elle s’est déguisée.

une princesse ?

Puis Stéphanie explique aux enfants que les œuvres du bas sont parties dans d’autres musées ou retournées chez ceux qui les ont créées. "La place libre sera pour vous" car les enfants sont invités à réaliser des peintures, des gravures ou des sculptures de portraits. Le projet est lancé !

JPEG - 116.2 ko

Ateliers pratiques : dans une salle située à côté du musée, nous avons réalisé 3 ateliers.
1- un atelier de dessin où chaque enfant pouvait coller des yeux et une bouche issus d’un des visages exposés. A l’enfant de le combiner comme il le souhaite puis de compléter son dessin pour en faire un portrait.

JPEG - 74.9 ko

2- un atelier de modelage où les enfants devaient reproduire le portrait de La Richemonde.

JPEG - 102.4 ko

3- un atelier de posture. Chaque enfant pouvait se transformer ("faire comme si") en se déguisant puis trouver la pose de son choix pour réaliser un portrait comme ceux exposés. Chaque enfant pouvait essayer plusieurs postures et s’observer dans un grand miroir. Plusieurs cadres étaient à disposition.

JPEG - 40.8 ko
JPEG - 83.7 ko
JPEG - 69.6 ko
JPEG - 27.1 ko

De retour en classe, nous avons regardé nos portraits et commencé à définir ce type de portrait, le portrait d’apparat. "Un portrait où on veut montrer qu’on est le plus fort, la plus riche, la plus belle, le plus beau..."

Toutes les photos seront visibles en classe et lors des 2 jours d’exposition du musée mobile n°2..