Voyage Normandie Bretagne : Le Mémorial de Caen

, par Philéas B.

Le bunker H 622

JPEG - 127.6 ko
Maquette de bunker

Le Musée Radar présente dans deux bunkers réaménagés des espaces muséographiques exposant la vie de la station et des Douvrais ainsi que l’histoire du radar.

Le premier bunker visitable est un abri pour deux groupes de combat, soit 20 hommes. Les Allemands disposaient de tout un catalogue de fortifications où chaque type d’ouvrage était standardisé. Cette standardisation permettait la construction et la dotation rapide, en matériel, des bunkers. Ainsi une porte blindée présente à Douvres était la même que celle dans un bunker en Norvège, au Pays-Bas ou dans le Sud de la France.

JPEG - 109.4 ko
musee 1

Certains éléments sont constitutifs d’un bunker et se retrouvent, dans la grande majorité des cas, sur l’ensemble des ouvrages de défenses. Les portes blindés ou étanches, les créneaux de défenses, les sas anti-gaz, les systèmes de chauffage ou de ventilation, sont autant d’éléments caractéristiques des bunkers allemands.
Aujourd’hui, certains sites réhabilitent à l’identique l’intérieur de ces forteresses. A Douvres ne subsistent que quelques traces dans les murs des ouvrages. L’ensemble des éléments des bunkers ont été pillés à la Libération, pour les besoins de la population ou fondu par les ferrailleurs pour la reconstruction.
Le bunker réaménagé présente dans les deux pièces des informations sur Douvres pendant l’Occupation, la libération du site, les opérations de déminage et enfin une grande maquette matérialisant l’emprise physique de la station radar d’époque.

JPEG - 77.1 ko
musee 2

Philéas