Des histoires à lire et à écouter

, par M. DUPUY

Bonjour

Sur cet article, je vais vous proposer des liens pour écouter des histoires. Que ce soit des albums "filmés" ou des petits court-métrages, les histoires sont essentielles pour développer l’imaginaire et pour travailler le vocabulaire.
Après chaque visionnage / écoute, il est important de refaire un point avec votre enfant pour voir ce qu’il a compris, revoir les personnages de l’histoire, la problématique et la résolution finale. Ne vous inquiétez pas, je vous dirai quand travailler quoi.

Vendredi 3 avril : On fait la taille d’Emile Jadoul
- Nous avons déjà lu cette histoire en classe pour entamer le travail sur le tri d’objets par taille et le fait de grandir. Histoire lue par un enseignant, il faut bien écouter l’histoire en regardant les illustrations. N’hésitez pas à éteindre le son et à relire l’histoire en changeant votre voix, pour travailler avec votre enfant les intentions de chaque personnage : le lapin ne parle pas comme le cochon par exemple. Vous pouvez changer vos voix, faire jouer à votre enfant un animal, etc. Soyez créatif pour que votre enfant s’approprie l’histoire et retienne les personnages. Ici, nous allons travailler les animaux : lapin, poule, cochon, canard, chèvre.

Jeudi 9 avril : La toute petite dame de Byron Barton
- Pour continuer sur cette idée de taille et pour lire des histoires intéressantes, je vous propose aujourd’hui cette histoire. A écouter, à lire, à réexpliquer, à jouer, à faire raconter. Le vocabulaire est ici important et on peut aussi imiter les animaux de l’histoire.

Vendredi 10 avril : Les trois ours de Byron Barton
-Une nouvelle histoire aujourd’hui tirée d’un conte très connu : Boucle d’Or et les trois ours. Ici, on reprend un auteur que les enfants connaissent déjà : Byron Barton. Il est important de faire ce que l’on appelle des lectures d’albums en réseau, soit par le thème, le personnage principal ou l’auteur. Ici, c’est le même auteur que la toute petite dame et on peut le reconnaître tout de suite par ses illustrations qui sont très souvent dans le même style. On peut travailler les tailles (petit avec le bébé ourson, moyen avec la maman même si le mot "moyen" n’est jamais utilisé dans l’histoire et grand avec le papa), les collections de trois objets (les ours sont trois et on peut compter à chaque fois les trois objets).
On peut, comme d’habitude, écouter une première fois ensemble l’histoire. Puis une autre fois, la raconter à son enfant en allant plus loin que ce qui est écrit dans le texte : où vont-ils se promener en attendant que le chocolat refroidisse par exemple ? Puis on le fait raconter à son enfant avec ses mots (on peut même l’enregistrer sur son téléphone). On peut aussi jouer le texte en changeant sa voix à chaque intervention de personnages.
On peut ensuite lire d’autres histoires de Boucle d’Or et des trois ours pour voir si l’histoire est tout le temps pareille ou si elle change selon les versions (parfois, c’est du chocolat chaud que la maman prépare, parfois c’est de la soupe….).

Mardi 14 avril : 1,2,3 petits chats qui savaient compter jusqu’à trois de Michel Van Zeveren
- Une histoire pour continuer à compter jusqu’à 3 et compléter des collections. Cette version est intéressante car à chaque fois que l’on compte jusqu’à 3, le conteur a ajouté les doigts de la main. N’hésitez pas à le faire de votre côté quand vous voudrez relire ou décrire l’histoire avec votre enfant.
Ici, l’enfant peut dire ce qu’il voit sur chaque image avant d’entendre l’histoire par exemple. On peut aussi lui faire raconter l’histoire une fois qu’il a bien compris ce qui s’y passe. Cette histoire peut tout à fait se lire le soir, avant le dodo, en finissant par un gros bisou !!!!

Mercredi 15 avril : La moufle de Florence Desnouveaux et Cécile Hudrissier
- Une belle histoire d’animaux et d’hiver, dite "conte énumératif", qui permettra à votre enfant de s’intéresser aux personnages de l’histoire (les différents animaux) et de son intrigue (ils veulent se réchauffer dans la moufle jusqu’à ce qu’elle craque). Ici, on peut écouter une première fois l’histoire et s’intéresser aux personnages. Nous l’avons déjà fait en classe avec l’histoire de la Taupe : il est important de faire la distinction entre animaux réels (on peut montrer des images des animaux traités dans l’histoire) et personnages de l’histoire qui représentent les animaux (la souris, le lièvre, le renard, le sanglier, l’ours).
Il est aussi intéressant de voir l’accumulation des animaux dans la moufle. D’abord 1. Puis on en rajoute 1 autre, ça fait 2. Puis on en rajoute 1 autre, ça fait 3 ; puis 1 autre, ça fait 4..... c’est comme cela qu’on commence à penser l’addition en mathématiques : on rajoute une unité pour compléter une collection.

Jeudi 16 avril : A trois on a moins froid de Elsa Devernois et Michel Gay
- Toujours une histoire d’animaux (Hérisson, écureuil, lapin), qui parle de 3 et de solidarité (on en a bien besoin ces temps-ci). On peut jouer l’histoire en changeant sa voix. Redire ce qu’on voit sur les images. Refaire l’histoire avec ses mots.

Vendredi 17 avril : Les trois petits cochons.
- Aujourd’hui, non pas un album lu mais une histoire racontée. Bien sûr il y a quand même des illustrations mais cette histoire est tirée d’un conte. Encore le 3, encore un loup….

Mardi 19 mai : Elmer de David McKee
- Pour lire une histoire dans le thème du Machin, et pour aller avec Bobo, voici l’histoire d’un éléphant particulièrement apprécié des enfants : Elmer. Cet album traite le droit à la différence et le respect du vivre ensemble. On peut travailler les couleurs, les animaux de la jungle, les déguisements, et on pourra même trouver une pléthore d’idées de graphisme en observant le carnaval des éléphants. On peut aussi s’amuser à se déguiser et danser pour faire la fête et fêter le beau temps qui est revenu !!!!