Poésie et musique CLIS

, par Enseignant 1

L’automne au coin du bois
Joue de l’harmonica
Quelle joie chez les feuilles !
Elles valsent au bras du vent qui les emportent
On dit qu’elles sont mortes
Mais personne n’y croit.
L’automne au coin du bois
Joue de l’harmonica.
Maurice Carême








Léa ne voulait pas essayer ; "je ne sais pas", disait-elle. Jessy lui a dit : "tu ne peux pas savoir si tu ne sais pas, puisque t’as pas encore essayé." Et finalement comment tous les élèves, les notes ont sonné.

Tous les élèves ont applaudi Rébenson : c’est lui qui a réussi à créer le son le plus clair.