La pie

On la reconnait très facilement, noire et blanche, avec sa longue queue. En réalité et en y regardant de plus près, son plumage a de beaux reflets bleuâtres, verdâtres et pourpres.

Les pies habitent et se reproduisent au voisinage de l’homme ; le plus souvent à la campagne, quelquefois dans les villes.

(et même dans les écoles ... Vous voyez le nid ?)

Elles mangent toutes sortes d’insectes (chenilles, larves, sauterelles), mais aussi des limaces, escargots, vers ; tout ce qu’elles rencontrent et qui bouge. Elles s’attaquent même à des animaux plus gros : musaraignes, mulots, campagnols, petits oiseaux.

La pie appartient à la famille des corvidés : ses cousins les plus connus sont la corneille, le corbeau, le geai.

Dès la fin de février, les pies préparent la saison des nids.
Toujours par deux, elles cherchent l’endroit le plus pratique pour s’installer. Le plus souvent, c’est à la cime d’un peuplier, ou dans un arbre fruitier.
Les pies construisent plusieurs nids dont un seul sera occupé. Il est fait de petites branches avec un "toit" constitué d’un entrelacs de branches plus ou moins épaisses.

Entre le 15 avril et le 1er mai, la femelle dépose, jour après jour, dans une cuvette de terre sèche, ses 6,7,ou 8 oeufs vert brun criblés de taches kaki. La couvaison dure 18 jours.

Valentin, Andréa, Manel

Eleve 1