Quelques explications sur notre visite

, par Directeur

En classe, les élèves de CP ont légendé certaines photos prises lors de la sortie au musée de la Tour Nivelle dans le cadre de séances de production d’écrits. En voici le résultat :

Chloé : "Il y a des filles et des garçons. Il y a des pupitres. Il y a la carte. Il y a le bureau du maître. Il y a des affiches d’animaux. Il y a le maître."

Killian : "Il faut du bois pour faire du feu. C’est les enfants qui apportent le bois à l’école."

Carla : "Nous voici dans l’école des garçons. Il n’y a pas de tableau comme nous ! C’est des noirs ! Il y a des pupitres aussi. Tout n’est pas comme nous !"

Mattéo : "Ça c’est à l’époque des grands-parents, il y a très très longtemps. Il n’y avait pas que des petits, il y avait aussi des grands. Ils portaient des blouses, des sabots et des culottes courtes."

Alison : "Le maître nous a montré des mots et on a lu."

Angèle : "C’est un enfant avec un boulier. Il faisait des calculs et les autres enfants devaient trouver le résultat. Et si on avait dit la bonne réponse, on avait un bon point."

Siméon : " C’est la bibliothèque de la classe. Les meilleurs de la classe remportent un livre à la fête de l’école "

Antonin : "C’est la carte de France, on avait montré Paris."

Elmina : "Quand on fait une très grosse bêtise, on met le bonnet d’âne et les autres enfants se moquent de nous."

Maëlis : "La cour des filles et des garçons est séparée. Les filles sont en robe, les garçons sont en culottes et chaussettes longues."

Hayden : "Quand on n’écrit pas bien, on fait le tour de l’école avec ou on rentre à la maison avec et on se fait gronder."

Zohra : "Quand on parle trop le maître nous met la langue de bavard."

Louis : "Le serpent est mort. Il est enfermé dans une boîte."

Mathis : "C’est une tête de vache."

Nolan : "Il y a des papillons dans une boîte pour montrer aux garçons et parfois ils les dessinent."

Lily-Rose : " C’est un porte-plume qu’il tient dans sa main et derrière lui c’est la carte du pays et cet homme il s’appelle Sébastien."

Charles : "C’est un plumier, on range le porte-plume et le crayon de papier dedans."

Arthur : " C’est une ardoise. Quand on écrit dessus avec le crayon d’ardoise, ça fait du bruit. Le maître peut nous punir."

Hayden "C’est un sac pour ranger des affaires, il y a le plumier et le cahier. Il y a aussi le repas : un morceau de pain, une pomme et une soupe en hiver."

Sevan : "La bouteille qui est devant vous n’est pas une bouteille, c’est pour mettre de l’encre dans les encriers. L’encre est fabriquée avec de la poudre violette et de l’eau. "

Elouan : "Ils portaient des culottes courtes, des blouses, des bérets. Les enfants n’avaient pas le droit de porter le béret en classe. Ils portaient aussi des sabots."

Hector : "C’était dur quand on écrivait parce qu’on devait tremper le porte-plume dans l’encre. Quand on faisait une tache, on devait prendre le buvard."

Sven : " Les enfants ne peuvent pas sourire. Celui qui a l’ardoise peut sourire. Les appareils photo ont des pattes longues. Les écrans sont en noir et blanc. Les ardoises sont en bois. On était tous pareil."

Sébastien : " le maître ouvre la porte, il vérifie les mains, si elles sont sales, les enfants doivent se laver les mains au puit."