PS MS Karine activités artistiques

, par Karine CORNUAULT

Cet article fait suite au visionnage des 4 films du festival du film.
Votre enfant peut réaliser les activités qui correspondent à un film, à la suite de son visionnage ou après avoir vu les 4 courts-métrages.
Les activités sont à réalisées sur plusieurs séances, sur plusieurs jours.

  • BUILDINGS

1) De quoi parle le film ?
Un film pour apprendre à respecter les autres et à vivre ensemble.
Dans ce court métrage, la question du rapport entre êtres vivants est transposée dans l’univers de la ville.
Un grand building, affublé d’un complexe de supériorité évident, méprise le reste de la ville. Tous les immeubles environnants semblent le détester.
Cependant, quand une inondation va mettre en péril toute la ville, le dévouement de cet immeuble démesurément grand, sauvera toute la ville et permettra aussi à tout ce petit monde de tisser des liens forts.
Ce film nous rappelle que l’amitié est souvent construite sur des expériences communes fortes, sur l’empathie et l’entraide.

2) Répondre aux questions :

(Il est bien évident que pour les PS, on n’attendra pas des réponses aussi élaborées, mais on pourra discuter avec eux pour s’en approcher, ou tout simplement leur dire. Les enfants en garderont ce qu’ils peuvent)

-  De quoi parle le film à votre avis ?
Amitié, entraide, mépris, catastrophe naturelle, solitude...

-  Comment se comporte le grand bâtiment au début du film ?
Au début, il est content et semble se sentir supérieur aux bâtiments plus petits (à partir de la seconde 45).

-  Quel est le sentiment des petites maisons vis-à-vis du grand bâtiment au début du film ?
Les petites maisons sont effrayées par le grand bâtiment.

-  La nuit, pourquoi les maisons n’aiment-elles pas le grand bâtiment ?
Le grand bâtiment les dérange avec ses lumières.

-  Que se passe-t-il dans le film qui va tout changer ?
Lors de la tempête, le grand bâtiment décide de secourir les petites maisons en détresse.

-  Pourquoi le grand bâtiment aide-t-il le reste de la ville ?
Il a envie de les aider car il voit qu’ils sont en danger. Il éprouve un sentiment d’empathie. (L’empathie est la faculté de s’identifier aux autres et de ressentir leurs sensations.)

-  Inventez un dicton qui illustre le film.
Savoir trouver sa place, l’amitié se forge dans l’entraide, la richesse est dans la di-fférence...

3) Construire des immeubles en papier
Cette activité peut être réalisée en 1 ou 2 séances.

Il faudra comme fourniture du papier cartonné format A4 et ou A3.
A l’aide du modèle proposé, chaque enfant peut dessiner un patron ou alors directement dessiner sur le modèle de patron imprimé.

PDF - 187.4 ko
2 Créer des Immeubles en papiers matériel élèves
PNG - 9.3 ko
Modèle immeuble 1
PNG - 9 ko
Modèle immeuble 2
PNG - 9.6 ko
Modèle immeuble 3

Le modèle est simple et on identifie rapidement les quatre façades de l’immeuble.

Une fois le patron découpé, les enfants peuvent donner libre cours à leur imagination et dessiner les façades de leur immeuble en prenant soin de dessiner sur l’une des faces un visage pour le personnifier.
Enfin, une fois les façades dessinées et coloriées, les enfants pourront découper leurs immeubles, plier les languettes et commencer le collage. Vous pourrez les découper pour les enfants qui ont besoin.

PNG - 527.2 ko
construction d une ville

Les enfants peuvent fabriquer et décorer plusieurs immeubles pour composer leur ville. Les tables peuvent alors devenir différentes îles qui se côtoient et accueillent les villes imaginées.

PNG - 532 ko
Exemple de villes

Les enfants peuvent aussi construire des immeubles avec des boîtes d’emballage en carton, des rouleaux de sopalin ou de papier toilette, qu’ils décorent...

4) Construire des immeubles en cubes
Construire des tours en cubes en mousse, en bois, en plastique, en Légo…
Les disposer pour construire une ville avec des immeubles très hauts, des maisons plus basses, des immeubles de taille moyenne…

PNG - 459.3 ko
Ville en cubes
  • BOTTLE

1) De quoi parle le film ?
L’amitié impossible entre un bonhomme de sable et un bonhomme de neige qui correspondent en jetant des bouteilles à la mer. Le film sera l’occasion d’aborder la notion de message et le thème de la communication.

2) Répondre aux questions suivantes :
(Il est bien évident que pour les PS, on n’attendra pas des réponses aussi élaborées, mais on pourra discuter avec eux pour s’en approcher, ou tout simplement leur dire. Les enfants en garderont ce qu’ils peuvent)

-  Qui sont les personnages principaux du film ?
Un bonhomme de sable et un bonhomme de neige.

-  Que font-ils dans le film ?
Ils communiquent, établissent une correspondance en envoyant une bouteille à la mer.

-  Avec quoi communiquent-ils ? Avec des mots ? Par textes ?
Ils ne communiquent pas avec des mots mais avec des éléments de leur environnement.
Le bonhomme de neige envoie de la neige, des aiguilles de pins... Le bonhomme de sable envoie du sable, des algues, des coquillages...

-  Pourquoi les deux personnages cherchent-ils à communiquer ?
Peut-être se sentent-ils seuls ? Peut-être cherchent-ils un ami ?

-  Quelle est la fin du film ?
Les deux personnages décident de se rencontrer réellement et traversent la mer en marchant sur le fond marin. Hélas, leur nature ne leur permet pas de rester longtemps dans l’eau : ils se dissolvent tous les deux.

-  Aujourd’hui, comment communique-t-on le plus ?, Avec quels outils ?
Avec les téléphones, les smartphones, les emails mais aussi les médias sociaux (Facebook, twitter, Instagram...).

-  Qu’est-ce qu’un émetteur et un destinataire ?
Un émetteur est ce qui envoie un message et un destinataire celui qui le reçoit.

3) Faire un dessin : Pour réfléchir à ce qu’est un message, à ce qui permet une communication entre émetteur et destinataire, chaque enfant pourra dessiner pour un autre élève de la classe et écrire son prénom (émetteur) et celui du camarade auquel est destiné le dessin (destinataire).

JPEG - 562.8 ko
dessin à envoyer

4) Réaliser un bonhomme en pâte à modeler à la façon de ceux du film, en utilisant des éléments naturels ou de la maison, pour faire les yeux, la bouche, les cheveux, des mains, un chapeau, des boutons de chemise, des chaussures…

PNG - 413.1 ko
personnages Bottle

  • ANTHOLOGY WITH CRANES

Dans ce film, le réalisateur, Koji Yamamura, a mis en mouvement les personnages d’une peinture : des grues.
Tableau d’un peintre japonais : Tsuru shitae waka kan

JPEG - 17.3 ko
Tsuru shitae waka kan

À noter que les oiseaux représentés sont des grues du Japon (Tsuru en japonais). Parmi les plus grands oiseaux, elles sont symboles de longévité et de paix au Japon. Elles sont à l’origine du plus célèbre des origamis japonais : Tsuru.

Je vous propose de réaliser l’origami d’une grue.

Voici les explications en vidéo :

JPEG - 84.5 ko
origami grue

Puis l’origami d’un poisson.

PNG - 90.5 ko
Origami poisson 1
PNG - 119.5 ko
Origami poisson 2
PNG - 158.2 ko
Origami poisson 3
PNG - 254.8 ko
Origami poisson 4
JPEG - 140.6 ko
croquis pliage poisson1

Nounours a réussi à réaliser la grue et le poisson mais il a eu besoin de l’aide de Sabine !

JPEG - 189.7 ko
Nounours avec la grue et le poisson
  • RAIN SHOWER

1) De quoi parle le film ?
Le titre du film en anglais « Rain shower » pourrait se traduire par « douche de pluie » ; le titre original Japonais signifie une pluie passagère.
Ce court-métrage ne raconte pas d’histoire ; c’est un film contemplatif dont l’objet, à l’image des poèmes japonais les haïkus, est de saisir un lieu, un instant.

« Sur les pierres
Sur la poussière
Pluie d’automne »
Haïku de Kyoshi Takahama

2) Proposer aux enfants de lister ce que l’on voit dans le film.
Par ordre d’apparition, une borne de route orange sur le sol (21 s), des fenêtres et une pancarte écrite en japonais (21 s), des maisons (19 s) mais le sous-titre nous indique que c’est une rue commerçante. Quand le titre apparaît (29 s), on découvre l’ensemble de la rue, déserte. 3 barrières de route rayées noir et jaune (34 s), un chat noir (38 s), une goutte d’eau tombe sur la tête du chat (45 s), la pluie (50 s), sous un toit, refuge pour le chat (1 min 2 s), le ruissellement des gouttes de pluie (1 min 5 s), un signe sur le sol (1 min 14 s), une plante en pot (1 min 32 s), des petits papiers blancs qui bougent dans le vent (1 min 50 s), un dessin de ciseaux (2 min), une pancarte qui indique « closed », (fermé en français) (2 min 5 s), une autre fenêtre, la pluie cesse et le soleil apparaît (2 min 17 s), un grand bâtiment (3 min), le reflet du soleil sur le bâtiment (3 min 6 s), le soleil qui se reflète sur le bâtiment arrive sur le chat (3 min 10 s), des pancartes en papier sur lesquelles est écrit en Japonais « fermeture défi¬nitive » en anglais « The ¬final day, closedown », à nouveau une borne de route mais tombée sur le sol (3 min 25), un arbre sur le sol (3 min 35), une porte ouverte (3 min 43), une feuille de Ginkgo Biloba qui tombe (À noter que le Ginkgo Biloba est un arbre très présent au Japon ; les feuilles jaunes sont le signe de l’automne), une pelleteuse (4 min 21).

Expliquer que le film met en scène les derniers jours d’une vieille rue commerçante, le grand bâtiment à la fin et la pelleteuse symbolisant la reconstruction d’un nouveau quartier.

PNG - 815.8 ko
final day

3) Remettre les images du film dans l’ordre chronologique de l’histoire.
Au préalable, faire parler l’enfant sur chaque image pour qu’il dise ce qu’il voit. Cela l’aidera à mieux les retrouver dans le film.
Ensuite, les imprimer, les découper et les coller dans le bon ordre OU dire à un adulte dans quel ordre elles sont dans l’histoire (Celle avec le chat est la première, celle avec la plante est la deuxième…).

Sélection d’images pour les GS :

PNG - 510.2 ko
Sélection GS


Sélection d’images pour les MS :

PNG - 333.7 ko
Sélection MS

Sélection d’images pour les PS :

PNG - 237.3 ko
Sélection PS


Images dans l’ordre :

PNG - 427.5 ko
réponse images ordre chronologique

4) Quel est le générique de début du film, et celui de fin du film ?
Un générique est la partie d’un film durant laquelle défilent les noms de ceux qui ont participé.

PNG - 89.2 ko
génériques

5) Dessiner la pluie qui tombe :

JPEG - 94.4 ko
la pluie tombe

Dessiner un bonhomme sous le parapluie.

JPEG - 84.8 ko
Dessin d’un bonhomme