Projet école et cinéma : acte III

, par Edith Lesaigle, Estelle DOUSSIN, J. SEGUELAS, Jean-Yves Granier, Josette Dupeux, Laurence Thébault, Mélanie LARCHET, Sabine Gautier

Dans le cadre du projet départemental "Ecole et cinéma", les 9 classes de l’école élémentaire sont allées au Moulin du Roc du 15 mai au 15 juin 2017 pour assister à la programmation 2016/17.

Ce dispositif national "école et cinéma" s’adresse aux classes de GS au CM2.

PNG - 291.9 ko
école et cinéma affiche

Il a pour but de former "l’enfant spectateur-trice" par la découverte active de l’art cinématographique.

Il permet de lier le cinéma à l’école avec plusieurs objectifs :

- Éveiller la curiosité et l’intérêt des élèves pour des films de qualité par la découverte d’œuvres cinématographiques contemporaines et du patrimoine, visionnées en salle.

- Intégrer l’approche de l’image cinématographique dans un travail plus large sur l’appréhension de l’image et une éducation du regard.

- Permettre à un plus grand nombre d’élèves d’accéder à une culture cinématographique et de commencer à construire un parcours de spectateur .

Les élèves de cycle 2 ont pu assister à la projection de :

- "Peau d’âne" de Jacques DEMY (1970)

JPEG - 18.2 ko
Affiche Peau d ane

Mourante, une reine se fait promettre par le roi de ne prendre pour nouvelle épouse qu’une femme plus belle qu’elle. Mais la seule personne capable de rivaliser avec sa beauté n’est autre que sa propre fille, et le roi la demande en mariage.

Pour échapper à cette union incestueuse et sur les conseils de sa marraine, la princesse demande à son père par trois fois, pour sa dot, des robes irréalisables : elle demande d’abord une robe couleur de ciel d’orage, puis une robe couleur de lune et enfin une robe couleur de soleil. Mais contre toute attente, il parvient toujours à les lui offrir. Elle lui demande alors de sacrifier son âne qui produit des écus d’or en guise de crottin, son plus précieux trésor, et le roi s’exécute. La princesse s’enfuit alors du château, revêtue de la peau de l’âne. Elle emporte avec elle sa toilette et ses plus belles robes.

Le prince d’un autre royaume, où s’est installée Peau d’âne comme servante, la voit, mais il ne la reconnaît pas sans ses tenues de princesse. Il demande alors que Peau d’âne lui fasse un gâteau. En faisant la galette, elle laisse tomber sa bague dans la pâte. Le prince demande immédiatement que toutes les femmes et demoiselles du pays, de la plus noble à la plus humble, viennent essayer la bague. Aucune ne peut passer cette dernière. Enfin, on fait venir Peau d’âne. Son doigt entre dans la bague et le prince peut alors l’épouser.

JPEG - 10.2 ko
Jean MARAIS
JPEG - 7 ko
Catherine DENEUVE

Les élèves de cycle 3 ont pu assister à la projection de :

- "Wadjda" d’ Haifaa AL-MANSOUR (2012)

JPEG - 10 ko
Wadjda affiche

Wadjda, douze ans, habite dans une banlieue de Riyad, capitale de l’Arabie Saoudite. Bien qu’elle grandisse dans un milieu conservateur, c’est une fille pleine de vie qui porte jeans et baskets, écoute du rock et ne rêve que d’une chose : s’acheter le beau vélo vert qui lui permettra de faire la course avec son ami Abdallah.

JPEG - 7.1 ko
Rencontre Wadjda

Mais au royaume wahhabite, les bicyclettes sont réservées aux hommes car elles constituent une menace pour la vertu des jeunes filles… .

Les élèves de cycle 2 et de cycle 3 reviendront par la suite sur la thématique du film projeté pour approfondir et développer leur sens critique.

Prochain rendez-vous pour les cinéphiles lors de l’année scolaire 2017/18, l’équipe pédagogique ayant décidé de reconduire ce dispositif pédagogique et culturel.