Le présent

, par GAUDUCHEAU Philippe

C’est tout de suite, maintenant, dans ce coin-là.
Le présent n’existe pas vraiment car à chaque seconde où je parle, il passe. Le présent est un très très petit temps qui ne dure rien et qui dure tout le temps. C’est du passé et du futur en même temps. C’est l’instant d’avant qui est passé tellement vite qu’il n’a pas vraiment existé.
C’est ce qui se passe maintenant, tout de suite précisément.
C’est comme un chronomètre qui serait à zéro tout le temps.
Quand je parle, mon présent devient du passé.
Le présent, c’est comme s’il n’y en avait pas hormis en conjugaison.
Le présent n’existe pas et n’existera jamais. Je peux diviser à l’infini sans tomber sur le présent.
C’est ce qui se passe précisément maintenant tout de suite. Il se passe très vite, tu n’as pas le temps de le voir.
Pour moi, c’est comme s’il n’existait pas, il n’y a que la passé et le futur. On dit maintenant, mais ce n’est jamais maintenant.
Tout passe vite, le passé comme le présent. On ne se rend pas compte du temps présent.
Il y a plusieurs présents : il y a « aujourd’hui » qui désigne le jour présent. Ce n’est pas seulement la seconde ou la fraction de seconde actuelle. Le présent peut avoir une certaine durée. C’est essentielle qu’il y ait du présent. Quand je parle, je suis dans le présent.
Pour moi, c’est continu, c’est un peu comme une boucle qui sans cesse transforme le futur en présent et le présent en passé.
Le présent existe, on le vit tous les jours.
Pour moi, le présent n’est qu’un mot, c’est la passé et le futur mélangé, en lui-même, il n’est rien. C’est comme le mélange de deux couleurs qui en fait une troisième.

1 vote