Les petits ruisseaux font les grandes rivières

, par GAUDUCHEAU Philippe

Les gens pas très forts peuvent devenir comme les grands.
Je pense que cela veut dire que les petits hommes peuvent être aussi grands intérieurement que les grands hommes.
On peut être petit et à la fois grand.
Moi, je le comprends comme le cycle de la vie, on grandit : on commence petit et on grandit.
Sans les ruisseaux, les rivières et les fleuves restent tout petits.
Un fleuve ne devient pas grand directement.
Les petits peuvent vouloir tout faire comme les grands.
Ruisseau : enfant ; adolescent : rivière ; fleuve : adulte....
Le sens du débat n’est pas dire qui est grand ou pas.
On parlait de fleuve et maintenant de croissance.
Un enfant évolue. Il obéit aussi beaucoup aux adultes.
Je suis le ruisseau, je suis arrivée grâce à l’amour de mes parents, comme deux ruisseaux qui se mettent ensemble et font une rivière.

1 vote