Spectacle "Ghota" au théâtre de Bressuire

, par M. Guitton

Vendredi 2 février 2018, nous sommes allés au théâtre de Bressuire avec les CM1-CM2 pour assister à la pièce de théâtre "Ghota".

JPEG - 102.3 ko
devant le théâtre

Il y avait trois acteurs qui jouaient chacun plusieurs rôles :
- Clara jouait la mer, Rouge la fille du roi, Archidrôlique la servante du roi, Gros Jean un pêcheur
- Nicolas jouait le volcan et Petit Jean un pêcheur frère de Gros Jean
- Raouf jouait le roi, Bouille le mendiant, un loup

JPEG - 134.1 ko
dans la salle

Sur scène, il y avait une île et au centre un volcan. Tout autour, il y avait la mer. Au fond étaient projetés la mer, des étoiles, la lune, la lave, de la fumée, le mur de la chambre du roi.

Un volcan vient de se réveiller et veut inviter à dîner la mer dont il est amoureux. La mer refuse. Le volcan s’énerve et va entrer en éruption. Bouille, le mendiant essaie de prévenir les habitants de Ghota pour qu’ils s’enfuient à temps.
Le roi n’arrive pas à s’endormir depuis que la reine est morte. Il coupe la tête de Petit Jean, d’Archidrôlique et de toutes les personnes qui s’opposent à lui. Quand le volcan entre en éruption, le roi est content, il aime le rouge, le jaune, ... Il réussit à s’endormir.
Rouge, la fille du roi, est amoureuse de Bouille. Ensemble, ils montent au sommet du volcan.
Gros Jean pêchait à bord du "lion d’or" lorsqu’une grande vague, à cause d’un tremblement de terre, l’a détruit.
Gros Jean et Petit Jean lancent une révolution contre le roi, ils veulent lui couper la tête. Les deux frères essaient de s’enfuir en construisant un radeau avec les planches de ce qu’il reste du "lion d’or".

A la fin, le volcan s’endort. La ville Ghota est détruite. La mer veut bien dîner avec le volcan mais il est trop tard.

JPEG - 90.4 ko
5

Après la pièce, nous avons posé des questions aux trois acteurs et au metteur en scène qui est aussi l’auteur.
Il nous a dit qu’une partie de l’histoire avait été inventée par des élèves de Ce1-Ce2.

C’était spectaculaire quand des confettis sont sortis du volcan.
C’était impressionnant quand il y avait la fumée, la lave...
A des moments nous avons sursauté, à d’autres nous avons ri.
Nous avons adoré, surtout à certains moments.
Petit Jean n’avait plus de tête, il aurait du être mort !