Evénements de l’école

Articles de cette rubrique

  • Championnat académique d’échecs

    , par Frédéric Bouchard

    Samedi 10 mars, à St-Georges des Coteaux, huit joueurs et joueuses du groupe échecs ont participé au championnat académique scolaire Poitou-Charentes. L’équipe a remporté trois matches et en a perdu deux. Elle a fini cinquième sur les onze équipes qui s’étaient qualifiées au niveau départemental. Seule la première place était qualificative pour les demi-finales du championnat de France. L’aventure s’arrête donc là. Bravo aux huit participants qui ont tous gagné au moins deux parties.

    Les résultats complets (...)

  • LES MURS PEINTS D’ANGOULÊME

    , par Florian M.

    Lundi 27 novembre, nous sommes allés à Angoulême pour voir les murs peints, pour notre projet de fresques murales Ndébélé sur les murs de l’école. Nous avons vu neuf murs peints. Le premier était un petit garçon tenu par sa mère. Il était vêtu d’un pantalon bleu, d’un tee-shirt rouge et d’une écharpe (...)

  • Les peintures d’Angoulême

    , par Pierre C.

    Nous avons regardé les peintures d’Angoulême.
    La première peinture était en face de la célèbre statut de Marguerite de Valois. La peinture s’appelle Natacha.
    La deuxième était à coté de la statut de Hergé, le créateur de Tintin. La peinture était le Baron noir qui était dans les griffes d’un vautour .
    La (...)

  • Les murs peints d’Angoulême

    , par Mélina F.

    Nous avons visité la ville d’Angoulême. Nous avons regardé beaucoup de murs peints. Il y avait beaucoup de béquillettes, c’est à dire des filles avec des béquilles. Elles étaient en fauteuils roulants. Il faisait très très froid. Mais bon, malgré le froid, c’était super.
    Margaux et (...)

  • Les murs peints d’Angoulême.

    , par Lény M.

    Nous avons un projet scolaire, c’est de faire un dessin sur le mur de l’école. Lundi 27 novembre, nous sommes allés à
    Angoulême voir les murs peints pour se donner des idées. Quelques élèves étaient en fauteuils roulants et ça n’était pas pratique.
    Nous sommes allés dans une rue où à la fin de l’allée, il (...)